Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Des primaires à droite pour les Municipales de Lyon en 2014 ? JE DIS OUI !!!

Publié le 23 Juin 2012 par Fabien Perrussel

- Brève -

 

Michel HAVARD, leader du groupe Ensemble Pour Lyon au Conseil Municipal, s'est clairement exprimé, cette semaine, pour l'organisation de primaires à droite pour les prochaines élections municipales de 2014, à Lyon.

 

Je tiens à le féliciter de cette démarche, que j'approuve totalement.

 

J'approuve pleinement cette démarche, car :

 

- elle est noble, tout à l'honneur de Michel HAVARD, leader de l'opposition municipale à Gérard COLLOMB et qui aurait pu se satisfaire, comme beaucoup, de son leadership pour s'imposer comme la tête de liste naturelle, sans aller chercher davantage de légitimité ;

 

- elle est utile, dans la mesure où elle va favoriser le débat, et sans nul doute le débat d'idées et de fond, davantage que celui des personnes, face à une majorité municipale, qui, depuis 2001 et plus encore depuis 2008, joue avec les finances, nos impôts, ne fait pas grand chose et méprise le patrimoine de Lyon et l'avis des Lyonnais sur tous les aménagements qui conditionnent leur quotidien et conditionneront leur avenir ;

 

- elle est indispensable, enfin, puisqu'elle devrait et devra permettre, selon une méthode encore à préciser, à la tête de liste municipale désignée de s'appuyer sur une légitimité construite sur l'expression la plus démocratique, à travers son choix, de toutes les tendances et tous les éventuels courants d'idées de la droite et du centre à Lyon.

Je ne suis, en revanche, pas favorable à une déclinaison de cette légitimation, arrondissement par arrondissement ou les places de conseillers municipaux et communautaires, pour des raisons tant logistiques que politiques.

Ne perdons, en effet, pas de vue que, si le leader doit avoir une légitimité la plus large possible, ses leaders d'arrondissement et leurs équipes doivent en avoir une moindre et surtout doivent constituer un ensemble, un rassemblement, certes ouvert à la société civile, mais avec une cohérence et une cohésion politiques, fondées sur l'appartenance politique, l'expérience, l'expertise, avec des exigences de renouvellement et de parité.

 

C'est pourquoi, et néanmoins attention à nous, se poseront donc, selon moi, deux questions fondamentales dans la possible organisation de ces primaires : le mode de candidature, la méthode d'élection et les conditions à remplir pour participer à la primaire.

 

Cela n'engage pour l'heure que moi, mais je suis favorable à ce que les conditions à remplir pour participer à la primaire se résument à la qualité d'électeur de Lyon et à la signature d'une "charte des valeurs", et que le mode de candidature se fasse sans filtrage, ni cooptation.

Quant à la méthode d'élection, je souhaite qu'elle soit la plus démocratique possible, c'est-à-dire avec autant de tours que nécessaires pour que la tête de liste désignée atteigne les 50% +1 voix des suffrages exprimés.

 

Mais, s'agissant de l'initative, de la démarche de Michel HAVARD, comme je l'ai développée, ma réponse est un GRAND OUI, car, pour moi, le 1er tour d'une élection n'est pas une primaire, pour tout un tas de raisons, et notamment pour les raisons selon lesquelles, faute de primaire, le candidat ou l'équipe "désigné(e)" (et je n'ai pas précisé comment) par un courant peut ne pas en représenter la majorité des membres, ni la philosophie d'ensemble, ni peut-être même l'intérêt stratégique, d'une part, et, également, peut, par un contenu politique peu clair ou une stratégie "attrape-tout", biaiser l'élection qu'un second tour ne pourra pas rétablir dans sa "vraie" nature, le débat d'idées et de projets avant le débat de personnes.

 

Bravo donc à Michel HAVARD, dans l'attente d'en savoir plus quant à une telle initiative, belle, raisonnable et pour le bien des Lyonnais.

Commenter cet article