Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'UMP du 6ème trahie, je me retire de la campagne municipale de Lyon

Publié le 11 Mars 2014 par Fabien Perrussel

Chers amis,

Je vous remercie encore du soutien que vous avez été nombreuses et nombreux à me témoigner ces dix derniers jours.

Comme vous avez pu le constater, je suis absent des listes du 6ème arrondissement de Lyon (http://www.lyonmag.com/article/62782/municipales-a-lyon-les-listes-de-michel-havard-arrondissement-par-arrondissement

).

Il m'a en effet été préféré :

- des inconnus (au moins 7 sur la liste, qui ne nous ont d'ailleurs pas été présentés autrement que par voie de presse ...) ;

- de nombreux élus sortants (ils ne sont pas moins de 10, dont 8 dans les 13 premiers de la liste !) ;

- des "parachutés" ou en politiquement correct "nouveaux venus sur l'arrondissement pour l'occasion" (au moins 3 sur la liste, dont 2 dans les 6 premiers, fléchés pour la métropole, par conséquent) ;

- des "non UMP" (15 sur la liste, qui ne devait en comporter que 7 selon les termes de l'accord UMP-UDI et le souhait de Michel HAVARD, dont pas moins de 13 en position éligible si l'arrondissement est "conservé", dont 9 dans les 13 premiers, dont 3 dans les 5 premiers, et donc dont 2 voire 3 fléchés à la Métropole !) ;

- de curieux nouveaux encartés à l'UMP (au moins 2 sur la liste), auxquels il convient d'ajouter ceux qui renouvellent leur carte à l'UMP que l'année qui précède les élections, pour garantir leur place (au moins 2 sur la liste) ;

- et des "UDI-Modem" (8 sur la liste, alors qu'ils devaient être 7, mais surtout diablement bien placés, tous en position éligible, à savoir 2 dans les 5 premiers, 4 dans les 8 premiers, 5 dans les 9 premiers, 7 dans les 13 premiers et les 8 dans les 16 premiers, alors que, je le rappelle, ils ne devaient représenter qu'un tiers des sièges à tous les étages ...), dont une certaine Fabienne LEVY, 5ème de la liste, qui trouve le moyen, malgré le cadeau d'un élu UMP de la mettre en position éligible à la Métropole et au Conseil municipal dans un arrondissement sur lequel elle ne s'est jamais investie politiquement, et malgré ses nombreux échecs électoraux (régionales 2004 et 2010, municipales 2001 et 2008 etc.), qui trouve le moyen de dénigrer l'UMP et déjà parler d'une candidature exclusivement UDI à la présidence de la Métropole après les municipales dans le quotidien Le Progrès du 4 mars 2014, en page 12, sauf erreur de ma part (elle en a eu de la chance et surtout du courage, la liste était déjà déposée en Préfecture, alors qu'il était possible de le faire jusqu'au 6 mars ...).

Comment ne pas parler également du cas d'Elodie HUMEAU, 7ème de la liste, initialement présentée comme fidèle de l'UMP (ancienne assistante de Nora BERRA, Députée européenne etc.), placée à ce rang pour cette raison, semble-t-il, et qui annonce, également après le dépôt des listes en Préfecture, qu'elle sera 3ème sur la liste UDI-Modem aux européennes du 25 mai 2014 (http://www.leprogres.fr/rhone/2014/03/06/une-lyonnaise-3e-sur-la-liste-centriste

) ?!?!

Tout va bien ...

Je rappelle également que de ces élections municipales, dépendent aussi en septembre prochain les élections sénatoriales, et que le 6ème arrondissement est un important réservoir de voix d'élus, grands électeurs à ces sénatoriales.
En pareil contexte, nous ne risquons pas de récupérer le Sénat, et ce par notre faute !
Alors même qu'une réforme récemment adoptée rend déjà ce scrutin compliqué dans le Rhône.
Bravo donc pour le soutien apporté à travers cette liste du 6ème (le coup de poignard porté, en fait) à nos sénateurs UMP du Rhône !

Pour ma part, comme pour beaucoup d'autres très nombreux adhérents et militants UMP, investis et habitants sur le 6ème depuis longtemps, fidèles aux valeurs de la droite (et du vrai centre, contre lequel je n'ai rien et au sein duquel je compte de nombreux amis !), actifs localement dans les conseils de quartier et le monde associatif, il n'y a pas eu de place ...

Je le prends comme une profonde injustice, que dis-je, une trahison, quand je pense que ce sont des "amis politiques" (le mot "amis" est peut-être bien à bannir en politique ...), que j'ai soutenu jusqu'ici et qui ont bénéficié de tout le soutien de l'UMP ces dernières années, notamment pour des législatives (je pense là à Michel HAVARD et Dominique NACHURY), qui ont confectionné cette liste du 6ème surréaliste, choquante, indécente, sur laquelle j'ai quand même apprécié de voir 2 ou 3 personnalités (malheureusement pas plus et malheureusement pas très haut dans la liste, bien que parfois adjoint sortant compétent ...), pour lesquelles j'ai de l'estime et qui se reconnaîtront.

En conclusion, en prenant acte et, comme je m'y suis engagé par communiqué en date du 27 février dernier (http://fabienperrussel.over-blog.com/article-communique-de-presse-elections-municipales-de-lyon-jeudi-27-fevrier-2014-122752320.html

), je me retire de tout investissement dans le cadre de la campagne municipale à Lyon, qui s'ouvre officiellement, au sens de la loi électorale, ces jours-ci, et estime, pour reprendre les termes de plusieurs de nos personnalités nationales, qu'après les municipales certains devront s'expliquer à l'UMP ...

J'anticipe déjà les viles attaques dont je serai, sans nul doute, l'objet, en apportant la précision complémentaire, selon laquelle j'ai participé à plusieurs ateliers d'Ensemble Pour Lyon, l'association politique de Michel HAVARD (contrairement à de très - trop - nombreux élus sortants et colistiers), et ai apporté des contributions écrites, de même qu'avec les Jeunes Actifs de l'UMP du Rhône, dont je ne sais si elles ont été reprises dans un programme, que je trouve bien moins garni que des communications et slogans douteux ("vous voulez un maire canon ?", "t'as poney, moi je vote...") ou des flatteries médiatiques dont on se passerait bien (comme le très récent "Michel Havard, partenaire idéal pour une relation extra-conjugale ?" publié sur Lyon People : http://www.lyonpeople.com/le-fil-people/michel-havard-partenaire-ideal-relation-extra-conjugale.html

) ; et, programme, qui, de surcroît, n'a guère été travaillé collectivement par la "Génération Lyon" à laquelle j'appartiens encore et dont je reçois bien les communications et invitations ...

Enfin, vous pouvez, dans tous les cas, compter sur moi pour continuer, pendant encore de longues années, à m'investir et agir pour les Lyonnais, pour l'intérêt général, pour le rassemblement des Français et pour le redressement de notre pays, avec détermination et sens des responsabilités, y compris pendant que les anguilles de la politique politicienne, les opportunistes, les arrivistes, les clientélistes, les cooptés, les copains des copains (qu'on nous présente sous le vocable passe-partout "société civile"), occuperont des sièges qu'ils n'auront pas mérités.

Entre sanctionner une pitoyable adversité socialiste (par ailleurs surtout nationale ... je ne vois localement que des attaques à l'attention de François HOLLANDE menées par des personnes qui ne sont pas de droite ou ont honte de le dire, et non point trop à l'attention de Gérard COLLOMB par de vrais opposants sur le plan local et sur les grands projets et projets de quartier locaux ...) et cautionner une trahison politique de l'UMP ou plus largement de la droite et du vrai centre, par ceux qui, élus, ne sont rien et n'auraient jamais rien été sans cette étiquette et ses militants et adhérents, entre deux péchés capitaux, entre deux fautes morales, je ne choisis pas.
C'est allé trop loin.
L'UMP du 6ème, qui ne se résume naturellement pas à ma personne, a été trahie.

Très cordialement,

Fabien Perrussel

Commenter cet article

régis 12/03/2014 07:26

mon cher Fabien, je ne pense pas que tu auras le courage de publier le commentaire suivant :
Si on appelle s'investir dans une campagne électorale participer 1/2 h en 6 mois à une action c'est un peu fort de café !
Dans ce cas, ton retrait n'en est pas un et si tu t'étais réellement investi (comme celles et ceux qui sont sur les listes) cela serait certainement différent.

Fabien Perrussel 12/03/2014 21:34



mon cher Régis, je te remercie de ton commentaire. Etant des plus démocrates pour ma part, je n'ai pas peur de la contradiction, même lorsqu'elle est injuste, injustifiée, injustifiable. J'ai,
pour ma part, fait les primaires à fond, beaucoup plus que d'autres et surtout que ceux qui ne les ont pas faites, et se retrouvent pour beaucoup sur les listes. Par ailleurs, en effet, mon
retrait n'en est pas un. Il s'agit d'une éviction, éviction des listes. Mais, sans doute, aurait-il fallu que je continue de me donner à fond et d'inviter tout le monde à se
mobiliser, pour garantir la place d'autres sur les listes, et, en plus, la place d'un nombre très important de non méritants et de vrais adversaires politiques. Enfin, pour ton information,
j'ai fait du militantisme durant les 6 dernières années comme personne sur cette liste, dont 80% des membres n'ont pas milité, pas même en 2012, entre les 2 tours d'une présidentielle qui
opposait Nicolas SARKOZY à François HOLLANDE. Je te laisse deviner de quel côté leur coeur balançait...